• Roman #5 | Le temps des miracles - Anne-Laure Bondoux

    Salut ;) Aujourd'hui je vous retrouve pour un article pas spécialement long, ni compliqué mais j'essaye de me tenir à ce que je dis alors je commence à remplir les rubriques de la partie 'Découvertes' avec un deuxième article dans la semaine. Du coup, vous en aurez un autre samedi normalement, mais là il faut vraiment que j'accélère pour le finir. Enfin bref, pour ce qui est des livres que je compte vous présenter, ce ne sera que des livres qui m'ont vraiment plu parce que je ne veux pas envahir mon blog avec ça et puis j'ai les autres rubriques à remplir aussi ;)

     

    Le temps des miracles - Anne-Laure Bondoux.March 2016. Mars 2016.

    Références

    Titre : Le temps des miracles

    Auteur : Anne-Laure Bondoux

    Édition : Bayard (Millézime)

    Nbr. de Pages : 254 pages

     

    Résumé / Synopsis

    Lorsque les douaniers m'ont trouvé, tapi au fond d'un camion à la frontière française, j'avais douze ans et j'étais seul. Je n'arrêtais pas de répéter " jemapèlblèzfortunéjesuicitoyendelarépubliquedefrancecélapurvérité ". Je ne savais pas que mon passeport était trafiqué, et en dehors de ces quelques mots, je ne parlais que le russe. Je ne pouvais pas expliquer comment j'étais venu du Caucase jusqu'ici, dans le pays des droits de l'homme et de Charles Baudelaire. Surtout, j'avais perdu Gloria. Gloria Bohème, qui s'était occupée de moi depuis que ma mère avait disparu. Avec elle, j'avais vécu libre, malgré la guerre, malgré les frontières, malgré la misère et la peur. Elle me manquait terriblement, mais j'ai toujours gardé l'espoir de retrouver cette femme au cœur immense, qui avait le don d'enchanter ma vie. Une histoire d'exil bouleversante sur la vérité, le mensonge et la quête du bonheur.

     

    Extraits

    « Il faut bien inventer des histoires pour que la vie soit supportable, pas vrai ? » - p.107

    « Fatima sait qu'il ne faut pas briser mes rêves, sinon, je vais encore perdre un morceau de mon cœur, et à force il n'en restera que des miettes. » - p 114

    « Dans la vie, quand vous êtes inséparable avec quelqu'un, ça vous rend très heureux. Il suffit de tomber sur la bonne personne, et ça, c'est le hasard qui le veut, ou bien Allah si on y croit. » - p.199

    « M Betov dit [...] que nous sommes des réfugiés. J'aime bien ce mot : « réfugiés ». Il signifie sans doute que nous sommes à l'abri, et cela me rassure. » - p.81

    « Je regardais le ciel. J'essayais de me calmer. Je me disais : où qu'on soit sur la terre, le ciel est toujours le même. C'est une chose immuable, comme les étoiles, le soleil, les planètes. Et j'imaginais Gloria en train de regarder le même ciel que moi et ça me consolait un peu » - p. 186

    « Au matin, en rouvrant les yeux, je me demande si j'ai rêvé. Je me sens comme quelqu'un qui sort d'un coma prolongé. Le monde qui m'entoure me paraît différent de ce qu'il était la veille, et pourtant c'est le même ciel, le même soleil » - p.239

     

    Avis

    Pour moi, c'est juste un énorme coup de cœur, j'ai adoré du début à la fin. Je pense que c’est intéressant à lire, déjà parce que l’histoire est géniale, et ensuite parce que ça peut nous amener à réfléchir, avoir un nouveau point de vue. Ce livre qui a été écrit il y a plus de 6 ans est plus que jamais d’actualité. Et puis, il est poétique et tout simplement beau, que dis-je magnifique. Je ne peux vous le conseiller qu'à 1000%.

     

    Voilà, ce sera tout pour cet article. J'espère que ça vous aura plu et que ça vous aura donné envie de lire ce livre ;) Si vous l'avez déjà lu, n'hésitez pas à me donner votre avis à son sujet, c'est toujours intéressant de connaître d'autres points de vue ^^ Je vous souhaite aussi de trouver chaussure à votre pied dans vos lectures et puis à vendredi !


  • Commentaires

    1
    Mercredi 27 Avril 2016 à 18:08

    Il doit vraiment être bien ^^ Moi j'aime bien Anne-Laure Bondoux, ses livres sont tout simplement géniaux. S'il y a un livre de cet écrivain que je te conseillerai de lire absolument, c'est "Tant que nous sommes vivants", il est un peu long, mais je pense que tu vas l'aimer. 

    Moi en tout cas c'est un de mes livres préférés :)

    • Voir les réponses
    2
    Jeudi 28 Avril 2016 à 12:35

    J'ai déjà entendu parler de ce livre, il y a très longtemps. Je crois même que j'avais reçu un "échantillon" de ce livre avec un magazine, enfin il doit y avoir que le premier chapitre ou quelque chose comme ça. Mais, je me suis jamais penchée dessus à ce que je sache. En tout cas, il à l'air vraiment intéressant!

    • Voir les réponses
    3
    Samedi 30 Avril 2016 à 15:23

    Le livre à l'air tellement bien ! Même si ce n'est pas particulièrement le style de livre que j'aime livre je vais essayer de voir si il y est dans ma bibliothèque ! J'aime beaucoup les extraits que tu as pris *-* Il m'a donné l'eau à la bouche x)

    • Voir les réponses
    4
    Lundi 7 Août à 22:12

    Bon, j'ai déjà posté un commentaire il y a plus d'un an de cela, mais j'en profite pour poster à nouveau afin de dire un avis constructif, sur ce roman vu que je viens de finir de le lire ;) C'est le moment où je peux laisser aller ma sensibilité littéraire ...

     

    → Oui, ce roman est vraiment bien, dans le sens où, ce livre nous "apprend", nous instruit ce qu'est la vie d'avant, la vie dans la guerre et le chaos, par un enfant qui recherche sa mère depuis toujours, en ajoutant que ces faits sont tellement d'actualité en ce moment. J'essaierai de ne pas vous spoiler l'histoire, s'il y a des personnes en quête d'une nouvelle lecture, de toute façon il y a les balises. Bref, j'ai lu très très vite ce roman, enfin, pour moi je l'ai lu en deux jours, et pendant que j'étais en vacances avec ma famille (en général je ne lis pas vraiment quand je suis quelque part ailleurs...), un exploit ! D'habitude je ne lis pas aussi vite...

    → J'aime beaucoup les citations que tu as mis, elles illustrent parfaitement la "sagesse" du livre, notamment la 2ème qui m'a frappée, d'une certaine façon. La 1ère, je l'ai souvent rencontrée dans le livre aussi... L'écriture, de mon point de vue, est légère, poétique et ... rassurante ? La lecture est très facile, ça se lit en moins de temps qu'il ne faut pour le croire, pas comme avec Germinal de Zola que j'ai lu juste avant, qui était pesant et très lourd, dans le sens où ce roman fait partie du Naturalisme où les descriptions sont très lourdes et très travaillées, où l'auteur laisse peu de place à la poésie. Ici ce n'est pas pareil, c'est un roman, qui je pense a été imaginé de toutes pièces, mais qui décrit la réalité d'une manière ... parfaite ; ce livre mêle réalité, rêves et poésie à la fois. Il n'y a pas besoin de décrire grand chose, seul l'essentiel des mots du narrateur suffit pour nous décrire son histoire. Et j'aime particulièrement le titre du livre, qui a un certain sens, je ne l'ai compris qu'à la fin du livre. J'aime le courage du personnage principal, l'optimisme de Gloria qui lui est rassurante [spoil](ce qui est normal car elle est sa vraie mère du coup — je m'en suis toujours doutée — le héros au fond de lui l'a toujours su, il ne le saura vraiment qu'à la fin de l'histoire)[fin spoil], le réalisme de la situation vécue. J'aime son histoire, son parcours, qui me fait penser à l'histoire de mon père (non mais vraiment, c'est à peu près pareil), puis aussi j'admire sa façon de penser et de voir les choses — il est vraiment touchant (ça y est je tombe amoureuse d'un personnage XD) — avec un certain recul, comme la plupart des personnes ayant vécu la guerre et une enfance difficile.

    → En fait, ce que j'ai pu tirer de ce livre, c'est qu'il nous apprend à aimer la vie, d'une certaine façon : de savoir que l'on a de la chance de vivre dans un pays qui n'est pas en guerre, que l'on a une famille, que l'on a un toit et que l'on a une dignité. Le roman a comme une moralité cachée ; qu'il faut être contents de ce que l'on vit et que nous avons cette chance de vivre dans un pays libre, en paix, où prône les valeurs de la République et de la démocratie. La vie, pour certaines personnes est un océan en pleine tempête, c'est le cas pour le héros du livre qui court après un espoir, celui d'aller en France afin de retrouver sa mère, jusqu'à la fin. Il faut aimer la vie et l'affronter, quoi qu'il arrive il ne faut jamais baisser les bras. Ce roman est en quelque sorte une "leçon de vie" sur le fond, c'est pourquoi je le recommande vivement, à 100%, même pour les personnes qui ne lisent pas d'habitude, l'auteure a su me transporter, du premier jusqu'au dernier mot, sans aucune "pause", contrairement à Germinal où j'ai dû le reprendre plusieurs fois avant d'enfin en finir avec ! Je suis vraiment contente de l'avoir lu et je pense qu'il restera dans ma tête pour longtemps, comme Betsy et l'Empereur...

     

    Bon, c'est bon je me suis bien déchaînée dans ce commentaire, je pense qu'il a fait à peu près toute la longueur de cet article, j'en suis sûre ! Je devrais vraiment ouvrir un blog de lectures un de ces jours... à voir, à voir...

    (j'ai bien fait d'aller en L l'année prochaine ; je vais en manger de la littérature et du français donc autant m'entraîner à critiquer de manière constructive des bouquins ! XD)

    • Voir les réponses
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :